La mondialisation peut-elle être juste ? (Saint-Pierre)

Dans quelle mesure l’essor d’un marché mondial peut-il contribuer à la progression de l’égalité des personnes et des peuples ?

 

le mardi 19 mai 2020 18h15 au Centre culturel de Saint-Pierre 

 

Le Conférencier :

 

Alain Renaut

Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure
Professeur émérite de philosophie politique et d'éthique à Sorbonne Université
Directeur du Centre International de Philosophie Politique Appliquée (CIPPA, Paris-Sorbonne)

 

La Conférence :

La mondialisation peut-elle être juste ?

Avec la chute du mur de Berlin et la fin du bloc soviétique (1989-1990), le monde est devenu un marché ou le marché est devenu le monde. 

À la lumière de ce qui s’est précisé à cet égard depuis le changement de siècle, force est de s’interroger sur ce qu’il y a de simplificateur dans ce lieu commun : dans quelle mesure en effet l’essor d’un marché mondial, y compris sous la forme d’un marché des biens culturels, contribue-t-il à la progression de l’égalité des personnes et des peuples ? 

L’équilibre d’un univers se mondialisant économiquement n’est-il pas si peu assuré entre ses dimensions les plus nanties et ses espaces d’extrême pauvreté que la question de la justice requiert d’être aujourd’hui posée aussi au plan mondial ou global ? 

Faute de quoi le ressenti des injustices du monde, désormais rendues visibles par les technologies de la communication, contribuera à creuser encore les nouvelles formes de conflictualité qui le traversent.    

 

 

   

 

 

 

- La situation en Haïti après le séisme de 2019 - illustration de L'injustifiable et l'extrême  : manifeste pour une philosophie appliquée

 

- Les migrations des réfugiés du Rwanda après le génocide de 1994 -

 

Bibliographie :

À partir de 2010, ses thèmes primordiaux de recherche, en philosophie politique appliquée, concernent les questions éthiques et politiques de la diversité, ainsi que l'interrogation sur les conditions d'un monde juste et l'approche globale des injustices collectives les plus extrêmes -in Wikipedia-

 

Ci-dessous quelques-uns de ses plus récents 40 ouvrages :

  • Un humanisme de la diversité : essai sur la décolonisation des identités, Flammarion, 2009
  • Découvrir la philosophie, Odile Jacob, 2010 Cinq titres : La CultureLa Raison et le RéelLa MoraleLa PolitiqueLe Sujet.
  • Quelle éthique pour nos démocraties ?, Buchet-Chastel, 2010
  • Un monde juste est-il possible ?, Stock, 2013
  • L'Injustifiable et l'extrême : manifeste pour une philosophie appliquée, Éd Le Pommier, 2015
  • Inégalités entre globalisation et particularisation, en collab. avec Etienne Brown, Marie-Pauline Chartron et Geoffroy Lauvau, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne (PUPS), coll. "Philosophie appliquée", 2016.

à paraître en janvier 2020 :

Alain Renaut et Geoffroy Lauvau,  La conflictualisation du monde au XXIe siècle. Une approche philosophique des violences collectives, Editions Odile Jacob
 

Quand
19 mai 2020 16:15   jusqu'à   20:15
Lieu
Centre culturel Langenier
15 rue de la République
Saint-Pierre, 97410
Réunion

Recommander

Faites connaitre à vos amis, collègues et à votre réseau social cette page: La mondialisation peut-elle être juste ? (Saint-Pierre)


Vous pouvez aussi partager cette page en copiant ce lien dans un courriel ou sur votre site Internet.
https://amis-univ-reunion.fr/index.php?q=civicrm/event/info&id=411&reset=1