CONFERENCE ANNULEE : L'exil du Roi Mohammed V à Madagascar -1954-1955- (Saint-Denis)

par Thierry MALBERT (directeur du Département Sciences Sociales -Université Réunion-)

 

 

à cause des décisions préfectorales  

la conférence du vendredi 2 avril 18h à la Faculté des Lettres Moufia Saint-Denis 

est annulée et sera REPORTEE à une DATE ULTERIEURE  non encore définie

 

 

Celle qui était prévue le mardi 9 mars à 18h15 au centre culturel de Saint-Pierre a subi le même sort 

 

Le CONFÉRENCIER : 

Thierry MALBERT

Docteur en Anthropologie, Maître de Conférences HDR en Sciences de l’éducation.

Directeur du département des Sciences Sociales de l’Université de La Réunion.

Directeur scientifique de l’observatoire de la parentalité de La Réunion.

Président de l’association des Marocains et amis du Maroc à La Réunion « L’arganier ».

Ses enseignements et recherches portent principalement sur l’éducation familiale, la parentalité, la relation école-famille mais également sur le fait religieux, l’interculturalité, l’éducation à la paix et la question des identités dans le contexte des migrations et des exils dans l’océan Indien.

Ses recherches sont inscrites au Laboratoire LCF : Laboratoire de Recherche sur les espaces Créoles et Francophones (EA : 7390).

 

 Thierry Malbert est aussi :

  • Directeur scientifique de l’observatoire de la parentalité de La Réunion et de l’océan Indien
  • Consultant en 2012 auprès de la Commission de l’Océan Indien pour la mise en place de la stratégie culturelle de la COI, il est par ailleurs, expert externe à l’UNESCO pour la zone océan Indien.
  • Depuis février 2016, il est responsable pédagogique du Diplôme Universitaire "République et religions", en lien avec le conseil des cultes et le ministère de l’intérieur.
  • Il a dirigé de nombreuses recherches sur l’éducation à la paix, la gestion des conflits et la médiation familiale dont il créera le premier Diplôme Universitaire en médiation familiale à la Réunion.

 

La CONFÉRENCE :

L'exil du Roi Mohammed V à Madagascar 1954-1955

Depuis le 11 janvier 1944, participant courageusement à la libération du Maroc, le sultan Sidi Mohammed Ben Youssef et sa famille furent contraints à l'exil en Corse le 20 août 1953, puis plus longuement à Madagascar, la grande île de l'océan Indien, à partir de janvier 1954.

Dix ans après le Manifeste, comment le Sultan, alors âgé de 44 ans, a-t-il pu s'adapter à sa vie d’exilé loin de son pays natal ? Quelle a été la vie de la famille à Madagascar ? Quel tournant la période de l’exil a-t-elle entraîné pour l'histoire du pays? Pour les Malgaches, qui est donc ce Sultan qui débarque en exil et comment la France a-t-elle organisé son séjour sans renforcer le nationalisme malgache, inspiré par les événements d'Afrique du Nord ?

Cette conférence porte un intérêt majeur lié à une partie de l'histoire du Maroc encore peu connue, celle de la période de l'exil de sa majesté Mohammed V à Madagascar. Sont particulièrement mis en avant les détails politiques de l'exil, la vie quotidienne du Sultan et de sa famille et les fructueux échanges avec la communauté indo-musulmane d'Antsirabé. L'engouement que sa Majesté a porté au soutien du lieu de culte de cette localité, comme l'intensité de ses actions bienveillantes, montre les bonnes qualités morales du Sultan. La naissance de la princesse Lalla Amina et les négociations pour préparer le retour du Sultan menant à l'indépendance du Maroc sont des parties très intéressantes à découvrir.

À la suite de cet exil forcé et avec le soutien de la résistance qui a beaucoup œuvré pour son retour, le Sultan accédera en 1955 au trône du Royaume du Maroc en tant que roi après négociations avec la France. Les amitiés que le Sultan a construites avec les Malgaches pendant son exil furent sincères et loyales. En 1958, c'est en homme libre et Roi que sa Majesté revient à Madagascar pour saluer ses amis indo-musulmans. La mosquée d'Antsirabé, dans laquelle il venait mener la prière, porte aujourd'hui son nom. Les photos inédites qui illustrent l'ouvrage historique sur cet exil ne manquent pas de livrer la grandeur d'âme du roi Mohammed V qui, au-delà des arcanes de la période de l'exil, a toujours su garder une grande admiration pour la France.

 

 

 

EN SAVOIR PLUS :

À ce jour, Thierry Malbert a écrit plus de 58 articles et ouvrages. Certains portent sur la société réunionnaise d’autres sur la société mahoraise, d’autres encore sur les liens entre le Maroc et l’océan Indien.

  • L’exil d’Abdelkrim El Khattabi à La Réunion 1926-1947. Orphie 2016.
  • L’exil de Sa Majesté le Sultan Mohammed V à Madagascar 1954-1955. Orphie 2018

L’ensemble des communications de Thierry Malbert portent sur la transmission de la connaissance, le principe de la reliance en faveur de la cohésion et de la paix.

Il dirige actuellement cinq thèses sur le thème du vivre ensemble à La Réunion, financé par le Conseil Départemental de La Réunion.

Parmi ses derniers travaux, il a dirigé le n°38 de la Revue Internationale de Recherche en Education : Education familiale dans l’océan Indien, et publié aux Presses Universitaires d’Aix Marseille l’article suivant, en co-écriture avec Christiane Rafidinarivo : « Dialogue inter-religieux et cohésion sociale à la Réunion » paru dans l’ouvrage de Florence Faberon : liberté religieuse en cohésion sociale, la diversité française.

Quand
2 avril 2021 18:00 jusqu'à 20:05
Lieu
Faculté des Lettres
Campus du Moufia
Saint-Denis, 97400
Réunion

Recommander

Faites connaitre à vos amis, collègues et à votre réseau social cette page: CONFERENCE ANNULEE : L'exil du Roi Mohammed V à Madagascar -1954-1955- (Saint-Denis)


Vous pouvez aussi partager cette page en copiant ce lien dans un courriel ou sur votre site Internet.
https://amis-univ-reunion.fr/index.php?q=civicrm/event/info&id=459&reset=1