ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du 28 janvier 2017

CR AG AMIS DE L'UNIVERSITE  

COMPTE RENDU   ASSEMBLEE GENERALE LES  AMIS DE L’UNIVERSITÉ 28 JANVIER 2017    

  1. BILAN MORAL

présenté par le Président Yves Bosquet L'association a 24 ans et se porte bien ;  elle a besoin de courage et de force de la part de ceux qui la font vivre, pour mieux défendre ses valeurs, l'ensemble des principes édictés par l'objet social statutaire : - promouvoir l'esprit et la culture universitaires, - créer du lien social par le savoir.  

1) Rapports de l'association avec son environnement  

  1. avec l'Université, depuis 1993 : sans cette institution tutélaire, l'association n'aurait pas d'existence ; il s'agit d'une véritable filiation, pour la transmission de savoirs universitaires.

L'époque des tensions en 2014 est révolue ; de nouvelles élections ont porté à la tête de l'université un Président et notamment un vice-président CFVU favorable à l'inclusion de l'association, laissant même espérer une aide pour alléger la charge de travail ; une convention va être signée, dans un esprit de réciprocité. Une des missions de l'Université est de « s'ouvrir au monde » et à un public pas seulement étudiant. Les demandes de salles ont été dans l'ensemble bien reçues, à Saint Denis, au Tampon, à l'IUT, à l'ESPE...  

  1. avec les mairies

A Saint Pierre revient la palme de l'accueil et du soutien sans aucune réticence, ni pour les salles, ni pour la subvention, de 4000 € chaque année. La salle de spectacle du Centre Culturel Lucet Langenier a été dotée de sièges neufs, la salle de conférence restant malheureusement fermée depuis 10 ans. A Saint Denis des conférences ont été données à l'Hôtel de Ville et le seront bientôt dans les médiathèques. Toujours rien à espérer de Saint Paul, malgré le soutien du 1er adjoint, ce qui oblige à louer ponctuellement une salle au Village Corail ou à se contenter de la triste salle du front de mer.  

  1. avec différentes structures 

- l'ESA au Port, qui accueille gracieusement les cours d'histoire de l'art de Yves Michel Bernard ; - le Pôle patrimoine de Saint-Pierre, qui  contribue à la diffusion ; - les ateliers-théâtre animés par Guillemette Dumoncel ; Michel Tortay et la chorale par Béatrice Nas  ; - la médiathèque du Tampon qui accueille quelques conférences ; la prochaine aura lieu avec Henri Ribot (le Sud en son histoire, de 1970 à 2015) le 25 février prochain. - le CREPS de Saint Paul qui loue des salles depuis longtemps ; - la Société d'Astronomie qui va proposer un cours d'initiation en février.  

 

2) Les intervenants

professeurs d’Université ou chercheurs sans lesquels l'association n'existerait pas.   Merci à tous pour leur savoir, leur désir de communiquer, leur foi en l'éducation populaire. En 24 ans ils ont été plus de 650 à démontrer que plus le savoir se multiplie et plus il se divise !  

 

3) Les adhérents  

Après une forte décrue en 2015, leur nombre est passé en 2016 de 284 à 523 ! Félicitations à Christine Bettinger qui a repris les registres avec méticulosité. Selon le neurobiologiste PM. Lledo, les conditions à respecter pour le renouveau des neurones du cerveau sont : -vivre dans un cadre stimulant par les contacts avec ses congénères, -fuir la routine, pour stimuler la libido sciendi, -garder un cerveau malléable car informable, en luttant contre « l'infobésité » due à la saturation  d'informations numériques sans tri, -s'exposer aux autres en cultivant le lien social par des interactions avec des êtres réels (cf Mathieu Ricard, in Plaidoyer pour l'altruisme), -nourrir de façon variée et pauvre en sucres et graisses notre 2ème cerveau, l'intestin, -lutter contre la sédentarité.   Adhérer aux Amis de l'Université, c'est donc favoriser le bien-être neurologique et la régénération des cellules. « Traitez les gens comme ils devraient être et ils deviendront ce qu'ils peuvent être ».  

 

4) Les membres bénévoles du Conseil d'Administration...  

Hommage soit rendu à leur positivité et à leur endurance joyeuse ! Françoise se charge de l'organisation des cours et retient les salles, Christine traite les inscriptions auprès des référents, Eléonore se charge de la trésorerie ; depuis septembre le traitement comptable est géré par Gwen Daoulas,expert comptable, Céline réceptionne les chèques et accueille les auditeurs aux conférences, Martine s'occupe des demandes de subventions et de leur suivi, Perrine de la communication, Thérèse de l'accueil ponctuel des conférenciers, en alternance avec Yves et à Saint Denis Angélique, Nicolas relève la boîte mail avec régularité, Serge est le webmaster du site, Marie Françoise est la standardiste et Lucette organise le voyage à Madrid.   ...et tous les « précieux » référents. Christine leur demande, en cas de nouvelles adhésions de les lui faire parvenir aussitôt par mél avec le n° du chèque pour pouvoir leur envoyer la lettre d'information : elle en profite pour féliciter M. Eudes, référent du nord.  

5) Facebook

La page tenue par Karim Omarjee, lancée le 14 avril 2016, a atteint hier le cap des 1000 « like ». Pas d'audience auprès des jeunes de 13 à 25 ; profil type : la quadragénaire réunionnaise.   6) Point sur les projets et propositions - Place au numérique, avec en prévision un nouveau logiciel pour les inscriptions présenté par Mamy Rakotobé. - Projet à bâtir, pour s'engager dans l'éducation populaire, de cours d'histoire dans certains quartiers du Tampon ; Enis Rockel et la médiathèque sont partants. - Marc Thomas, qui travaille sur le comportement, réfléchit à la création d'une Ecole des parents. - L'association « Lire et faire lire », créée par Alexandre Jardin, est demandeuse d'animateurs de plus de 50 ans pour favoriser à la fois la lecture et les liens intergénérationnels (Geneviève M. accepte de contacter la responsable à la Ligue de l'Enseignement et d'informer les adhérents intéressés par cette action de proximité). - Maureen Hoarau, étudiante en master droit, anime avec quelques condisciples une « clinique du droit » destinée à éclairer les personnes  qui se demandent si elles ont intérêt à ester en justice (voir présentation ci-dessous). - Gilbert Bègue, à l'Entre Deux, propose contre rémunération d'apprendre à travailler sur l'image. - Visites d'entreprise ou d'autres lieux à relancer. En conclusion : il faut venir aux Amis de l'Université, comme adhérent, mais aussi comme bénévole, et avec eux continuer à célébrer la philosophie du bien vivre.  

 

  1. BILAN DES ACTIVITES (voir en annexe)

1) Bilan des conférences,

illustré par Nadège Lagardère   644 depuis 1993 ; programme 2017 distribué sur support papier (Saint-Pierre ; Saint-Denis) En annexe de ses conférences, parution signalée de l’ouvrage d'Yves Ferroul (« Dis, grand-père, est-ce que tu crois en Dieu ? »). En mai 2017, est attendu Frédéric Lenoir, l’essayiste et romancier le plus lu avec plus de 2 millions d’ouvrages.

 

Amis de l'université - Bilan 2016

(cliquer ci-contre pour voir la présentation des conférences)

 

2) Bilan des cours

480 participants, dont à peine 10 étudiants ; 12 professeurs avec une moyenne de 20 auditeurs par cours. Gratuité pour les demandeurs d'emploi et étudiants. En prévision, entre autres, outre le cours d'initiation proposé par la société d'astronomie, la poursuite du parcours botanique et géologique avec Nicole Crestey et Philippe Mairine, une matinée philo avec Jean Lombard. L'IUT à Saint Pierre se montrant peu coopératif (amphithéâtre fermé), les cours d'histoire de l'art pourraient avoir lieu au Tampon, si les participants sont plus de 40.   Le bilan des activités est approuvé par un vote à l'unanimité.   Intervention de Mamy Rakotobe

  1. Rakotobe, informaticien à l'université (0692 29 47 24) et son fils Mickael entendent avec l'ENAM (Espace Numérique des AMIS de l'U.) mettre le numérique au service du développement de l'association, dans un contexte qui depuis plus de 10 ans et avec la création en 2015 du Conseil National du Numérique veut que l'apprentissage des TICE se poursuive tout au long de la vie.

  III. BILAN FINANCIER (voir en annexe)

présenté par Eléonore Walzer Les fonds associatifs sont positifs. Le Président a le projet pour le 25ème anniversaire d’investir dans l'éducation populaire etlea venue plsu nombreuse d’invités extérieurs de « renom ». Pour la tenue du registre comptable, il fait appel à un/une bénévole pour suppléer Eleonore, professionnellement trop chargée de travail. A la question posée par Céline de disposer d'un local propre, il répond que la base stratégique des AMIS, c'est l'Université ; la demande d'un local et d'un secrétariat en a été faite. Gwen suggère de faire la demande d'une mise à disposition de personnel par convention et Mamy évoque la possibilité d'un contrat service civique.   Le bilan financier est approuvé par un vote à l'unanimité.  

Intervention de « la clinique du droit »

Il s'agit d'une association loi 1901, juridique, regroupant des étudiants en master droit 1 et 2 ou préparant l'examen d'avocat, sélectionnés selon leur parcours et leur niveau et proposant des conseils juridiques gratuits, sous la supervision d'un professeur d'université. Chaque étudiant a son domaine d'intervention particulier -droit privé, pénal ou public – et son rôle est plutôt informatif ; il n'interfère pas dans une affaire déjà en cours ni concernant l'Université, s'adresse uniquement à des particuliers et des associations et n'est pas compétent en droit des sociétés Son contact (voir plaquette) : www. cliniquedudroit.univ-reunion.fr Un étudiant reçoit de 17h à 20h  dans une salle affectée, à Saint-Denis. La 1ère démarche se fait par téléphone ou courriel ; elle est suivie d'un rendez-vous d'information (où le requérant signe la charte de la clinique) ; un 2ème RV, deux semaines plus tard apporte une réponse orale validée par un professeur.  

  1. ELECTION DU BUREAU

Présentation de 17 missions ciblées à partager : appel à bénévoles.

 

MISSIONS 

(cliquer ci-contre pour voir la présentation des conférences)

 

Reconduction de ceux qui sont déjà en charge à l'exception d'Eléonore Waltzer, démissionnaire.   Jean-Daniel Vermeil. se propose pour accompagner ponctuellement les conférenciers dans la visite d’entreprises, Jean-Claude Wajda comme référent philo et référent adjoint pour le cours d'histoire de l'art, Geneviève Malletroit, comme propulseure de « lire et faire lire » et aide pour les festivités, Christine Moiraud pour les retranscriptions ; Lucette poursuit l'organisation du voyage à Madrid, Patrick envisage un voyage en pays anglophone et Jacqueline Badon la découverte du Cacao Péi.   L'Assemblée Générale se termine autour d'un buffet délicieux concocté par Christine Bettinger et offert par LES AMIS de l’U.