Les transports et l’urgence climatique sont-ils conciliables ? (LE TAMPON)

 Les transports  motorisés seraient-ils devenus une  nouvelle  espèce hégémonique objectivement « airvore » ? 

 

le samedi 29 février à 9h  amphithéâtre du Lycée Roland-Garros LE TAMPON - avec la participation du Lycée -

 

Le conférencier :

 

 

 

Laurent Castaignède

Ingénieur diplômé de l’École Centrale Paris. 
Après avoir œuvré pendant près de dix ans chez un grand constructeur automobile, il est devenu conférencier et conseiller en impact environnemental, et a fondé le 
bureau d’études BCO2 Ingénierie, spécialisé dans l’analyse des projets de bâtiments et de transports. 
Il vit et travaille à Bordeaux.

 

La Conférence :

      L’omniprésence  des  transports  motorisés  dans  nos  sociétés nous a imposé une telle « culture de la mobilité motorisée » qu’il est tentant de considérer ces multiples machines comme une nouvelle génération de dinosaures énergivores et polluants. Ces monstres modernes qui saturent l’air de nos métropoles et participent à la déstabilisation du climat seraient-ils devenus une  nouvelle  espèce  hégémonique,  non  pas  herbivore  ou carnivore, mais objectivement « airvore » ? 
       Les discours  convenus  se  veulent  rassurants  :  en  matière  de consommation  de  carburants  et  d’émissions  polluantes,  les voitures neuves seraient de plus en plus efficientes, les trains devenus parfaitement propres grâce à leur électrification, les navires toujours aussi discrets malgré leur gigantisme, et les dernières  générations  d’avions  plus  sobres  que  jamais. Pourtant, on ne cesse d’enregistrer des pics de pollution et de lancer  des  alertes  sanitaires  dans  de  nombreuses  zones urbanisées qui n’en finissent plus de suffoquer. 
        Dans  une  enquête  historique  et  sociologique  inédite  et minutieuse,  Laurent  Castaignède  retrace  l’épopée  de  leur irrésistible  ascension  et  expose  leurs  impacts  environ- nementaux  et  sociaux.  L’expansion  du  parc  motorisé  ne donnant aucun signe d’essoufflement, l’auteur passe au crible les innovations en vogue pour en faire ressortir les limites. Il propose  aussi  un  ensemble  de  mesures  radicales  mais pragmatiques  qui  permettraient  de  relever  le  double  défi sanitaire et climatique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon l’OCDE, la pollution de l’air urbain 
devrait prochainement devenir la principale cause environnementale de mortalité dans le monde.  Il est temps d’agir !

 "Vu sur Thinkerview !" avec en lien l'interview du 02 juillet 2019

 

 

 

 

 

 

 

Quand
29 février 2020 09:00   jusqu'à   11:00
Lieu
Hôtel de ville
rue de Paris
Saint-Denis, 97400
Réunion

Recommander

Faites connaitre à vos amis, collègues et à votre réseau social cette page: Les transports et l’urgence climatique sont-ils conciliables ? (LE TAMPON)


Vous pouvez aussi partager cette page en copiant ce lien dans un courriel ou sur votre site Internet.
https://amis-univ-reunion.fr/index.php?q=civicrm/event/info&id=426&reset=1