La Réunion, dos ou face à la mer, depuis le peuplement jusqu'à nos jours (Saint-Pierre)

Congratulations, your CiviCRM supports CiviMobile application now. You can download the mobile application at AppStore or Google PlayMarket.
Got it
Ignorer
interroger les pratiques maritimes des Réunionnais en les resituant dans leur contexte historique

le mardi 19 mars à 18H15 au centre culturel de Saint-Pierre

 

Le conférencier : 

 Laurent HOARAU

Historien, DEA spécialité histoire sociale et patrimoine, sur la naissance et le développement de la ville du Port entre 1886 et 1912

 Il est chargé d’enseignement en Histoire sociale à l’université et à l’Institut Régional des Travailleurs Sociaux (IRTS) de la Réunion.

Administrateur (2000) de l’association Chantier Histoire et Architecture Médiévale (CHAM), il participe depuis 2004 avec la délégation Réunion de l’association à la restauration du Lazaret I de la Grande-Chaloupe. En Afrique et notamment au Zimbabwe il a participé au chantier international permettant la sauvegarde du site de Khami, près de Bulawayo (Zimbabwe) en collaboration avec l’UNESCO, l’Alliance Française, l’Ambassade de France, le National Museum and Monuments of Zimbabwe. En novembre 2008, il a participé aux travaux de fouilles réalisés par le GRAN sur l’île de Tromelin sur le naufrage d’un navire négrier, l’Utile, échoué sur l’île en 1761.

Source : Jérôme l’archiviste - Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

 

La conférence :

Dos ou face à la mer

Ile et Mer sont intimement liées, c'est une évidence. Dans la culture populaire, les représentations de la mer font partie de l'image de l'île. Pourtant, à La Réunion, ces deux éléments - terre et mer - sont parfois vécus comme s’ils s’excluaient l’un l’autre. Peu de marins réunionnais, très peu de pratiquants de sports sous-marins, un nombre d'enfants très important ne sachant pas nager : telles sont les constats que l'on pourrait dresser pour illustrer cette relation. Le Réunionnais fait-il société en tournant le dos à la mer ? Pour répondre à cette question, il est nécessaire d'interroger les pratiques maritimes des Réunionnais en les resituant dans leur contexte historique. Au tournant des années 70-80, l’école, la radio, la télévision, le cinéma popularisent et élargissent les représentations de la mer et les frontières de l’île. Dans la même période, les pratiques maritimes se localisent sur la bande côtière. Ainsi, la pêche côtière ou encore le pique-nique dominical en bord de plage deviennent des traits d'union et de porosité entre Terre et Mer, faisant du lagon un espace fortement approprié par les familles. La mer s'ancre finalement dans l'histoire familiale des Réunionnais tout en dessinant une relation ambigüe : les projets de développement du territoire ne se tournent pas vers l'océan.

Cette conférence, issue d'un travail avec la Confrérie des Gens de la Mer, veut explorer cette relation entre le Réunionnais et la mer. Sans avoir la prétention de répondre catégoriquement, nous essayerons de donner des pistes de réflexion

Quand
19 mars 2019 18:15   jusqu'à   20:15
Lieu
Centre culturel Langenier
15 rue de la République
Saint-Pierre, 97410
Réunion

Recommander

Faites connaitre à vos amis, collègues et à votre réseau social cette page: La Réunion, dos ou face à la mer, depuis le peuplement jusqu'à nos jours (Saint-Pierre)


Vous pouvez aussi partager cette page en copiant ce lien dans un courriel ou sur votre site Internet.
https://amis-univ-reunion.fr/index.php?q=civicrm/event/info&id=313&reset=1